FSALE

Historique de la Fédération des Sociétés d' Anciens de la Légion étrangère
Le mouvement associatif légionnaire: origine et évolution

(Texte extrait du cahier de la Mémoire n° 9, paru en 2004)

 

Chapitre 1 : Analyse chronologique

11- Les amicales jusqu'à la Première guerre mondiale et la première tentative de fédération

C'est en 1898 que naît la première association d'anciens de la Légion étrangère: elle s'appelle «La Légion, société de secours aux anciens officiers, sous-officiers et soldats de la Légion étrangère». C'est l'œuvre d'un ancien légionnaire, Jacques-Emile Maurer1; devenu ingénieur après avoir quitté la légion en 1893, il a pris conscience des difficultés que peuvent rencontrer les anciens légionnaires rendus à la vie civile.

Le succès de cette société est immédiat. Dès lors il se dévouera pendant 50 ans aux anciens légionnaires. En 1909, Maurer, lance l’idée d’un regroupement des sociétés d'anciens de la Légion existantes.

Le premier congrès des amicales, réuni à Belfort en 1910 étudie le projet; il le reprend en 1911 au congrès de Nancy et le concrétise le 5 décembre 1912 au congrès de Paris en créant une Fédération, regroupant la Mutuelle de Paris, Belfort, Reims et Mulhouse. Marseille, Nancy, Troyes, St-Dié, Epinal et Lausanne la rejoignent en 1913.

Maurer en est le président assisté d’un secrétaire général (Braunschweig, de la Mutuelle).

Mais les événements allaient bouleverser ces sages décisions.

En effet un cataclysme d'une ampleur sans précédent allait s'abattre sur l'Europe, en 1914: l'éclatement de la Première guerre mondiale. Pendant la guerre de 14/18 les amicales sont désorganisées; certaines comme «La Légion» de Paris et l'association de Marseille ont cependant continué de secourir matériellement et moralement de nombreux camarades et leurs familles.

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 272 invités et aucun membre en ligne