Imprimer
Catégorie : Infos FSALE
Affichages : 565

 

Indochine : John Bourne, "Tamarii manureva" à Dien Bien Phu

PAPEETE, 11 février 2019 - L’association Mémoire polynésienne et la Maison de la culture organisent une conférence sur le thème Les Tahitiens dans les guerres d’Indochine et de Corée, mardi 12 février au Petit théâtre.

Tahiti Infos s’associe à cet événement en publiant chaque jour un épisode de ces épopées tahitiennes en Orient.  Beaucoup de livres ont raconté les hommes qui ont fait l’histoire de la bataille de Dien Bien Phu. Cette tragédie fut surtout une bataille aérienne perdue. À travers, John Bourne, un tamari’i manureva c’est cette bataille aérienne qui est relatée. (...)

Le matin du 20 novembre 1953, soixante-cinq Dakota larguent deux bataillons parachutistes français sur la cuvette de Dien Bien Phu. L’infanterie relève les corps de parachutistes à l’exception du 1er BEP et du 8e BPC qui s’enterre dans un large dédale de tranchées protégées de barbelés et de mines. Quatre points d’appui (PA) au centre du camp fortifié assurent la défense de la piste d’aviation longue de mille mètres, clé de l’acheminement des renforts et leur ravitaillement. Ces PA sont tous baptisés de prénoms féminins : Huguette, Dominique, Claudine Éliane, Anne-Marie et Isabelle. (...)

Une fois ces PA tombés et occupés, l’installation de plates-formes de DCA sur sites empêchera tous circuits d’atterrissage à leur verticale ou sur le côté. Les pièces d'artillerie vietminh de calibre 105 mm ont raison du PA Béatrice tenu  par le 3e bataillon de la 13e demi-brigade de Légion étrangère. Ces pièces d’artillerie lourdes ont été acheminées en pièces détachées par des pistes taillées à travers la jungle montagneuse.

Source: