Imprimer
Catégorie : Infos FSALE
Affichages : 932

 

Il n'y avait eu qu'une seule marraine, dans l'histoire déjà longue de la Légion étrangère: la comtesse du Luart, qui vit son destin lié à celui du 1er REC, en 1943.

 

C'est donc une décision assez lourde de sens qu'a pris la Légion en autorisant le 4e régiment étranger à prendre lui aussi une marraine : c'était le 30 avril 2019, lors de Camerone. La cérémonie était présidée par le général Thierry Burkhard, inspecteur de l'armée de terre, et ancien chef BOI du régiment.

Marie-Laure Buisson, ancienne avocate d'affaires est très liée à la Légion qu'elle a découverte comme auditrice à l'IHEDN : elle est 1ère classe d'honneur depuis juillet 2015, où, là aussi, les femmes ne sont pas légion.


 

Elle a notamment oeuvré pour trouver des sponsors à la course cycliste organisée chaque année par le Régiment pour lever des fonds.

Elle s'est encore investie pour aider le régiment à construire sa chapelle. La marraine et le régiment sont désormais "liés à vie".